|

9 mai 2019 / Commentaires fermés sur Rush des casemates

Rush des casemates

Une course vite fait bien fait!!

L’idée de cette course était de se remettre en route et d’accrocher un dossard. Je n’avais plus rien accrocher depuis décembre, j’avais laissé traîner mes baskets au fond du placard et elles avaient sérieusement pris la poussière…

Quelques sorties par-ci par la pour se tenir en forme mais du vrai travail de fond pour aller chercher quelque chose mais je me sentais bien pour aller m’aligner sur ces 24km et 680D+.

Arrivé à Dangolsheim, départ de ce trail,  je croise pas mal de gens et aussi quelques #oufderun.

C’est évidement un trail qui va se courir vite. Je ne suis vraiment pas équipé en ce début de saison mais sur un mal-entendu ça peut passer sur ce genre de course.

9h00 pétante c’est l’heure du départ, j’ai fait pour une fois un bon petit échauffement et sur le départ tant pis je me fou aux avant-poste, advienne que pourra. Allez go, ça part sur un petit rythme j’imaginais plus de fou furieux mais ça va je me joins à la fête de la tête de course.  A vrai dire ce n’est pas trop la fête, ils sont tous méga sérieux…

Les premiers passages « techniques » arrivent et c’est chouette de passer dans les casemates, les escalader….le trio de tête est à quelques encablures mais je sais que je ne pourrais aller les chercher alors je garde mon rythme, je suis venu la pour me remettre en route après tout…

La course se déroule sans grandes difficultés mais je sens que je manque de vitesse et de prepa mais au mental ça va le faire. Le classement est changeant tout au long de la course. J’apprécie ce tracé plutôt sympa, deux trois belles descentes, des belles montées, mais toujours des bons chemins et pas de pluie mais beaucoup de vent.

Les ravitos s’enchaînent, je suis parti léger avec mes baskets, ma casquette, une flasque d’eau et un gel au cas ou. On passe à travers les casemates. Au loin à l’avant quelques concurrents et derrière on en voit plus rien. La course se déroule plutôt bien je me sens en forme et j’arrive à tenir mon petit rythme, pour un début de saison on est pas mal.

La ligne d’arrivée est proche je suis alors 5 ou 6 ieme, je ne sais pas je n’ai pas compté plus que ça quand soudain!!

Débarque d’un chemin en descente 3 mecs fière d’eux, alors que je savais  par un ravitailleur qui venait de plus haut qu’il n’y avait personne derrière moi à 3-4 minutes. Je demande au mecs d’ou ils viennent, fièrement ils me disent on s’est trompé mais c’est pareil!

Nous on a juste du faux plat depuis 2 km et eux de la descente……bref je ne m’attarde pas mais ça me fou les jambes en l’air. Je finis cette dernière montée chronométrée sans ambitions, recolle à leurs baskets pour un petit sprint final et essayer de reprendre ma place mais n’y parvient pas. A l’arrivée quelques échanges houleux mais bref passons….on m’avait dit que le traileur était honnête! La preuve …

 

 

 

 

 

 

Last modified: 9 mai 2019