|

2 février 2020 / Commentaires fermés sur Courir en hiver… 6 conseils oufderun pour se mettre en route !

Courir en hiver… 6 conseils oufderun pour se mettre en route !

Soit plus fort que tes excuses

Qui apprécie courir dans les conditions délicates de ces derniers jours ? Courir dans le vent, sous la pluie, à la tombée de la nuit quand il fait froid…..voici quelques réponses pour rester motivé et ne pas laisser les excuses vous dévorer en cette saison !

1. La Motivation

Imaginez-vous, quand il fait froid, l’après séance. Ce sentiment de bien-être, de se surpasser, de rentrer chez vous bien au chaud après un bel effort, s’étirer tranquillement devant sa cheminée… Courageux sont ceux qui vont courir quand il fait froid ? Non, pas plus que vous. Si vous lisez cet article c’est qu’au fond de vous l’envie est déjà présente et vous cherchez déjà comment résoudre le problème. Vous cherchez donc la solution. Et si il y a solution c’est qu’il n’y a pas de problème.

Si il y a de la neige, penser au joli paysage que vous allez pouvoir découvrir, le bruit de vos pas, la nature sous un autre œil, ce rayon de soleil qui vous effleure. Et si il pleut ? Euh..ben mettez-vous un coup de pied dans le derrière et foncez ! Non, plus sérieusement le plus dur est de se mouiller, ce n’est qu’une histoire de 100 mètres, le temps de se mettre en route, une fois mouillé le geste devient tout aussi naturel que par temps sec.

Il est encore impossible aujourd’hui de choisir les conditions météo, donc la prochaine course se fera peut-être aussi sous la pluie alors à part prendre l’habitude de courir sous la pluie et aimer ça, vous risquez rien. Allez, on s’habille et c’est parti !

2. S’habiller

Ah cette fameuse technique de l’oignon… non rassurez-vous pas d’oignon dans les poches ou d’odeur ! Ignorez le pull en laine de mamie ou les vêtements très lourds. On porte trois couches :

  • Couche 1 : celle qui respire, t-shirt technique… Surtout pas de coton !
  • Couche 2 : celle qui isole, un vêtement pour temps frais ou froid, un peu plus épais
  • Couche 3 celle qui protège, un coupe vent ou autre imperméable

Si la température est très froide rajouter la Couche -1, un vêtement seconde peau. Vêtement technique isolant léger et respirant, se trouve dans tous les magasins de sport. Malgré les 3 couches n’oubliez pas de protéger les extrémités, des gants, un foulard ou cache-cou, un bandeau pour la tête, le front et les oreilles, des chaussettes chaudes. 70% des pertes de chaleur se font par les extrémités dont 30% par la tête.

3. Respiration, Hydratation

On connaît tous cette sensation de poumons qui brûlent. Respirez au maximum par le nez et expirez par la bouche. Respirez de l’air froid provoque beaucoup de réactions dans notre organisme. Pensez à bien vous hydrater avant de partir ou si votre sortie dure plus de 45 minutes emportez une boisson tiède si possible, un manque d’hydratation rend le sang plus visqueux et le cœur travaille plus difficilement. Buvez par petites gorgées…

4. Sécurité

Ne la négligez pas, vêtements réfléchissants, frontale, téléphone (chargé de préférence), Soyez visible et attentif, la nuit tombe vite il suffit de s’égarer et la sortie est plus longue que prévue… Un petit en-cas dans votre poche au cas ou ne coûte pas plus chère.

5. Courez en groupe

Bien souvent il est plus simple de se motiver à plusieurs et de se surpasser ensemble. De plus, la sortie de groupe vous oblige à bouger et sortir. On vous attend, vous n’allez pas passer pour un lâcheur ou une lâcheuse.

6. Le meilleur des conseils

Soyez Oufderun, ni la pluie, ni le vent, ni l’hiver, ni la nuit ne vous arrêteront!

Last modified: 2 février 2020